21/12/2017

Que sont devenus les anciens du LFM ?

Bonjour,

Je garde d’excellents souvenirs de mon ancien collège / lycée, où je suis arrivée en 4ème (rentrée 2009) et y suis restée jusqu’à mon Bac S (2014).  
  
Je suis retournée à Moscou 2/3 fois depuis mon départ, notamment l’année dernière. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de revoir certains de mes anciens professeurs qui travaillent encore au lycée. En effet, l’avantage du LFM (même si lorsque nous y étions, cela nous semblait être un inconvénient..), est que c’est avant tout un établissement à taille plus qu’humaine. C’est d’ailleurs grâce à sa taille et à son emplacement très central dans la ville, que nous avons pu créer des liens uniques aussi bien entre nous, les élèves, qu’avec le personnel de l’établissement tels que nos professeurs. Mon plus beau souvenir du LFM reste donc l’ambiance chaleureuse et la bienveillance qui y régnaient. À McGill, nous sommes plus de 35 000 étudiants, pourtant plusieurs d’entre nous, anciens élèves du LFM, avons choisi de poursuivre nos études là-bas. Nous nous croisons toujours avec plaisir sur nos énormes campus et nous nous remémorons fréquemment notre expérience moscovite commune. 

Une autre valeur fondamentale que m’a inculquée le LFM, est l’ouverture d’esprit culturelle, en particulier sur la Russie. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de poursuivre l’étude de la langue et de la culture russe ici à McGill en Minor Program. Grâce à cette curiosité culturelle, j’ai également eu la chance d’avoir été choisie pour partir découvrir le monde asiatique lors d’un échange universitaire de 6 mois à l’Université d’Hong Kong (Janvier à Juin 2017). Cette expérience m’a également permis de profiter davantage de ma famille, qui, après avoir quitté Moscou, s’est installée à Bangkok en Thaïlande.

Malheureusement pour moi, il est de nouveau temps de me tourner vers de nouvelles aventures. En effet, 3 ans et demi ont passé depuis que j’ai quitté Moscou et je serai donc diplômée de McGill en décembre 2017 (soit dans quelques semaines..). Je me dirige ensuite vers un stage de 6 mois à Paris chez SCOR (réassurance) en Ressources Humaines; avant de certainement intégrer un Master dans ce domaine à la rentrée 2018. 

Je vous remercie de nouveau pour votre message et ajoute une « petite » photo symbolique, prise à l’occasion de ma graduation prochaine.

En vous remerciant de nouveau,

Bien cordialement,
Pauline Lavollé 


S'inscrire

Message